Math forum
Les maths ont leur forum !
Les Cours Thierry
Cours de mathématiques et soutien scolaire par le webmaster de Math foru'
RUBRIQUES

 
Cours & Math-fiches

 
Math foru' sur Facebook


 
Rechercher dans les forums Derniers messages S'inscrire pour poster des messages S'inscrire pour poster des messages
vers le sujet précédent vers le sujet suivant
Modéré par: Thierry, mtschoon, Noemi
Fin 

entrainement sur calcul littéral(jonglé avec les équations)

  - catégorie non trouvée dans : Seconde
Envoyé: 31.10.2006, 15:10

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
Bonjour a tous,

J'ai remarqué que j'ai de petits soucis parfois sur les calculs même de mes problèmes.
Comme simplifier,factoriser ou tous simplement savoir jonglé de facon naturelle avec les équations.

J'ai étudié beaucoup de leçons mais aucune jamais pour s'entrainer à manipulé l'écriture mathématique.Sauf bien sur les petits exos de collège.Mais la je me retrouve avec des équations bien plus complexe que le collège.

Seriez-vous ou je pourrais trouvé un bouquin d'exercices ou d'explications sur la manipulation de l'écriture mathématiques?les rêgles de simplification,de factorisations etc...

merci a vous,
Top 
 
Envoyé: 31.10.2006, 22:27

Cosmos
Zorro

enregistré depuis: oct.. 2005
Messages: 9374

Status: hors ligne
dernière visite: 10.01.16
Bonjour,

As-tu regardé ce que Zauctore a proposé comme cours en clquant ici

ET si tu en veux d'avantage tu peux chercher avec Google des exercices de factorisation.

Bon travail
Top 
Envoyé: 01.11.2006, 22:53

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
il ne s'agit pas a proprement parlé d'exercices sur la factorisation mais plutot sur toutes les petites regles de calcul littéral qu'on explique jamais dans des lecon.

L'art de manier l'ecriture mathématiques en quelques sortes...
Top 
Envoyé: 02.11.2006, 02:25

Webmaster
Thierry

enregistré depuis: juil.. 2004
Messages: 3135

Status: hors ligne
dernière visite: 20.07.16
(Zauctore ! on a besoin d'un livre ici ! icon_wink )

Toutes ces techniques, tu les a forcément vues à partir de la classe de 4ème ... Comme c'est difficile de revoir tout ça sans savoir vraiment ce que l'on cherche, je pense que tu devrais te tourner vers les cours particuliers. A vue de nez, comme ça, je dirais entre 2 et 6h.
Sinon je ne connais d'autres livres que les manuels scolaires ...



modifié par : Thierry, 02 Nov 2006 - 02:27


Thierry
Prof de math à Paris : http://thierry.leprof.free.fr/
Top  Accueil
Envoyé: 04.11.2006, 23:18

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
j'ai resumé toutes cest technique par:
-les puissances
-les fractions
-les identités remarquables
-les racines carrées
-le developpement et la factoriasation
-la multiplication des nombres relatifs
-simplification des radicaux

et bien entendu l'addition,la soustraction,la multiplication et la division.

Mais existe t-il d'autre rêgles qui puisse régir l'ecriture mathématiques?
Top 
Envoyé: 05.11.2006, 13:14

Webmaster
Thierry

enregistré depuis: juil.. 2004
Messages: 3135

Status: hors ligne
dernière visite: 20.07.16
Voila un fil qui ne manque pas d'ambition !
En voici d'autres :
- les formules trigonométriques
- la quantité conjuguée
- mettre en facteur le terme de plus haut degré
- logarithmes, exponentielles
...


Thierry
Prof de math à Paris : http://thierry.leprof.free.fr/
Top  Accueil
Envoyé: 05.11.2006, 15:57

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
-les formules de trigonométrie(cest l'histoire du cercle cest ca?)
-la quantité conjuguée(je connais pas du tous)
-mettre en facteur le terme de plus haut degré(c'est a dire?)
-logarithmes,exponentielles(je vais bientôt les étudier mais est ce que cette notion on la retrouve souvent?)
Top 
Envoyé: 05.11.2006, 16:24

Webmaster
Thierry

enregistré depuis: juil.. 2004
Messages: 3135

Status: hors ligne
dernière visite: 20.07.16
La quantité conjuguée c'est ce qui permet de montrer que 1/(√2-1)=√2+1

Mettre en facteur le terme de plus haut degré c'est :



Pour les logarithmes et exponentielles, je ne peux pas te répondre car je ne connais pas ton programme.


Thierry
Prof de math à Paris : http://thierry.leprof.free.fr/
Top  Accueil
Envoyé: 05.11.2006, 20:47

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
Voilà j'ai trouvé l'exemple même de circonstances qui demande de connaitre quelques subtilité d'ecriture mathématiques.que les livres n'explique pas.

Je m'explique:
considerons l'equation suivante:

comment passer de cette équation à cette simplification:


1/par quel procédé arrive ton à supprimer les fractions(ou les dénominateurs)

une explication dans un autres forum me dit que
"Donc dans le cas de a/b-c/b :
b*(a/b-c/b) = (a-c)/b*b
a-c=a-c !"

je suis d'accord avec ca sauf que là ca ne rentre pas en compte étant donné que on le multiplie par 4 et non par 3 alors comment ca se fait que le denominateur se barre ?


Voila ce que je voulais dire par maitrise de l'écriture mathématiques.
j'avoue ne pas savoir ou chercher et quel regle pourrais decoulé de mon problème
Top 
Envoyé: 06.11.2006, 01:24

Webmaster
Thierry

enregistré depuis: juil.. 2004
Messages: 3135

Status: hors ligne
dernière visite: 20.07.16
Tout a été mis au même dénominateur qui est 12 et puis on peut éliminer les dénominateurs dès lors qu'il sont tous égaux (on a multiplié à gauche et à droite par 12).
J'espère avoir répondu à ta question. Sinon reformule stp.


Thierry
Prof de math à Paris : http://thierry.leprof.free.fr/
Top  Accueil
Envoyé: 06.11.2006, 02:00

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
Citation
Tout a été mis au même dénominateur qui est 12 et puis on peut éliminer les dénominateurs dès lors qu'il sont tous égaux


Donc ainsi je supprime les denominateur ce qui donne mais pour ceux qui est de je ne comprend pas comment l'obtenir.

Si je multiplie a gauche et a droite pas 12 je vais bien obtenir mais pour ce qui est du reste de l'equation ca changera completement par rapport a ce que je suis censé trouver.

pourrais tu m'ecrire le détails entier de la simplification?

Top 
Envoyé: 06.11.2006, 11:48

Webmaster
Thierry

enregistré depuis: juil.. 2004
Messages: 3135

Status: hors ligne
dernière visite: 20.07.16
Si tu ne vois pas de dénominateur à x-1, c'est parce que celui-ci est égal à 1. (par exemple, 5/1=5 , n'est-ce-pas ?).

La manip pour tout mettre au même dénominateur (12) doit te paraitre logique à présent ... non ?


Thierry
Prof de math à Paris : http://thierry.leprof.free.fr/
Top  Accueil
Envoyé: 06.11.2006, 15:49

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
ok oui effectivement j'ai perdu quelques reflexes mathématiques.Je comprend que ca puisse faire rire d'ailleurs.je me sens un peu bete....

J'ai donc très bien compris la simplification(pour cette equation)mais pour paraitre encore plus bête je me suis fait un petit test et j'avoue ne pas encore comprendre toutes la logique de cette notion de simplification.

je m'explique:




donc je simplifie ce qui donne



ainsi je n'obtiens pas du tous le résultat du debut.Sauf si bien entendu je divise par 600 le résultat je retombe sur mes pattes.Mais dans l'équation précédement étudier au final le corrigé ne divise par le resultat par 12 d'ou mon intérrogation.

si tu ou quelqu'un d'autre a encore le courage de m'eclairez icon_biggrin
et pourtant j'arrive à comprendre les dérivés et primitives et je but sur des bêtises comme celle là c'est tous mon paradoxe



Top 
Envoyé: 07.11.2006, 15:43

Webmaster
Thierry

enregistré depuis: juil.. 2004
Messages: 3135

Status: hors ligne
dernière visite: 20.07.16
Si A=B, tu trouveras sans-doute logique que 12A=12B.
Enlever le dénominateur commun consiste en fait à multiplier chaque membre par 12.
Les lignes ne sont pas égales entre elles, elles sont équivalentes (de la même manière que A=B est équivalent à 12A=12B). C'est le principe de base de la résolution d'équations.

Je t'invite à relire attentivement la première partie du cours sur les équations de Zauctore.

modifié par : Thierry, 07 Nov 2006 - 15:45


Thierry
Prof de math à Paris : http://thierry.leprof.free.fr/
Top  Accueil
Envoyé: 07.11.2006, 23:09

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
ok donc pas ce systeme on trouve bien un resultat equivalent mais pas égal.

d'ou mon intérrogation...enfin si toutes les analyses qui peuvent decoulé de cette équivalence(ou ce résultat) reste exact par rapport au veritable résultat alors ok icon_cool
Top 
Envoyé: 15.11.2006, 03:37

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
Bon je sais que je suis chiant Thierry mais là quand même d'un point de vu purement scientifique(pur et dur)ne trouve tu pas bizarre qu'on ce base sur des équivalences de résultat au contraire d'égalité.

Certes je pourrais me contenté d'apprendre bêtement ce qu'on me dit mais la il y a sujet a réflexion je pense.Bien entendu a ma petite échelle je peux comprendre que cela na guère d'influence mais si par hasard je devais appliqué les maths que j'ai appris il serais plutôt bizarre de me contenté de résultat d'équivalence a la place de chercher le résultat pur

Vois tu ce que je veux dire?
Il ne s'agit pas la "d'enculer les mouches"(dixit mon prof de physique)mais plutôt d'être sur d'avoir compris autant la leçon que le principe ou la philosophie qui en découle.

En te souhaitant une bonne nuit
Top 
Envoyé: 15.11.2006, 09:54

Webmaster
Thierry

enregistré depuis: juil.. 2004
Messages: 3135

Status: hors ligne
dernière visite: 20.07.16
Non je ne trouve pas cela bizarre. Mais si tu as une autre méthode de résolution d'équations sans utiliser d'équivalences mais des égalités, il faut nous la soumettre ! (Mais je risque de la trouver bizarre).


Thierry
Prof de math à Paris : http://thierry.leprof.free.fr/
Top  Accueil
Envoyé: 16.11.2006, 00:59

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
equivalent ne veux pas dire égal.
Certes a ma petite echelle c'est peut etre pas très grave mais si on doit faire decoller des fusées avec des bonhomme dedans je suis pas sur que la nuance soit aussi futile que ca.

Enfin bon c'est pas grave c'est plus vraiment des mathématiques pur la mais plus une compréhension globale de celle ci.j'ouvrirais un notre topic hier car je suis pas sur que tu met compris ou que tu comprenne le débat que jai voulu lancé qui m'aurais implicitement permis de mieux comprendre
Top 
Envoyé: 16.11.2006, 10:57

Cosmos
Zorro

enregistré depuis: oct.. 2005
Messages: 9374

Status: hors ligne
dernière visite: 10.01.16
Je pense qu'il y a confusion sur le mot équivalence en logique.

Commençons par ce qu'en dit la Petit Robert

équivalence n. f.

1• Qualité de ce qui est équivalent. voir adéquation, égalité, homologie, identité. Les jacqueries « mettent en avant un principe d'équivalence, vie contre vie » (Camus).
◊ (1864) Assimilation d'un titre, d'un diplôme à un autre. Obtenir une équivalence.

2• Math : Relation d'équivalence sur un ensemble E : relation binaire sur E, réflexive, symétrique et transitive. Le parallélisme est une relation d'équivalence sur l'ensemble des droites du plan. Classes d'équivalence.
Logique : Opérateur d'une proposition complexe (notée ⇔, ≡ ), par lequel cette proposition est vraie si les propositions élémentaires sont toutes deux vraies ou toutes deux fausses

En effet l'équivalence est une la meilleure façon de démontrer qu'une proposition P est vraie si et seulement si la proposition Q l'est :

P ⇔ Q c'est à dire que la proposition P est équivalente à la proposition Q

Dans ce cas on est très loin de la notion d'approximation que contient ce mot dans le langage courant.

Mais on ne fait plus de logique formelle en collège et lycée.

Je te laisse le soin de trouver un site qui en parle à ton niveau ; en utilsant un moteur de recherche tu devrais y arriver.
Top 
Envoyé: 16.11.2006, 12:12

Constellation
darkomen

enregistré depuis: oct.. 2006
Messages: 52

Status: hors ligne
dernière visite: 30.04.10
Mouais merci Zorro d'avoir pris la peine de répondre et de chercher dans le dico(chose que j'aurais du faire tu as bien raison)mais j'ai plus l'impression que tu me récite une leçon que essaye de réfléchir a ce que j'ai pu dire.

"En effet l'équivalence est une la meilleure façon de démontrer qu'une proposition P est vraie si et seulement si la proposition Q l'est :"
Elle est donc vrai par équivalence et non par égalité ce qui reviens au point de départ

"Mais on ne fait plus de logique formelle en collège et lycée.
Je te laisse le soin de trouver un site qui en parle à ton niveau"
Euh que veux tu dire par là au juste?
je ne suis pas sur qu'avec un moteur de recherche je puisse tomber sur une explication ou un débat sur l'equivalence ou l'egalité mais plutot au contraire tomber sur des lecon préétabli.

C'est exactement comme les bouquins scolaire-parascolaire!
ils balancent des leçons avec des exos et corrigé mais ne parle jamais vraiment de mathématiques.


Top 
Envoyé: 16.11.2006, 12:44

Cosmos
Zorro

enregistré depuis: oct.. 2005
Messages: 9374

Status: hors ligne
dernière visite: 10.01.16
Deux propositions ne peuvent être égales ..... sauf si elles disent la même chose :

P = un parallélogramme est un quadrilatère dont les côtés opposés sont égaux 2 à 2

Q = un parallélogramme est un quadrilatère dont les côtés opposés sont égaux 2 à 2

Là oui on peut dire que P = Q mais cela ne démontre rien !

R = un quadilatère dont les diagonales se coupent en leur milieu est un parallélogramme

Et R est équivalente à P ce qui est plus utile pour arriver à faire des démontrations !
Top 


Boîte de connexion

 Bienvenue invité
Inscris-toi c'est gratuit !



Rejoins-nous afin de poser tes questions dans les forums de Math foru' :

 Crée ton compte
 Connexion :
Pseudo :


Mot de passe :


Retenir


Identifiants perdus ?
Membres
Dernier Nouveaux aujourd'hui0
Dernier Nouveaux hier2
Dernier Total13134
Dernier Dernier
lKoyung
 
Liens commerciaux